Les smartphones Android « ultra low cost » arrivent sur le marché français

Lors du dernier, MedPi  qui s’est récemment tenu à Monaco (un salon qui regroupe l’ensemble des acteurs du marché des nouvelles technologies numériques et ses distributeurs), deux modèles de smartphones low cost ont été présentés.  Alors que les mobiles d’entrée de gamme étaient déjà proposés aux alentours de 100 €, les deux nouveaux modèles revendiquent un prix de vente de 70 €.
Est-il possible de considérer ces produits comme de qualité à un prix inférieur au low cost ?

HuaweiAscendY210D (2)

Certes à ce prix là, il ne faut pas s’attendre à avoir le dernier modèle qui va révolutionner la catégorie smartphone.
Voir quelques caractéristiques ci-dessous :
– Dalle 3,5 pouces,
– Affichage 480×320 pixels,
– Processeur 1 cœur 1GHz,
– 512Mo de RAM
– Appareil photo arrière 2 mégapixels.

Concernant la connexion Internet, ils sont uniquement compatibles EDGE, donc seulement 2G. Enfin, ils tourneront sous l’OS Android 2.3 (Gingerbread).
Un problème assez important demeure tout de même.
Ces téléphones ne sont pas certifiés par Google pour la majorité d’entre eux. Résultat,  impossible d’accéder au Google Play Store et à toutes les applications Google. Un détail qui a son importance et qui réduit de fait l’intérêt de ce type de mobile.

Quel public sera intéressé par ce type de smartphone ? On peut penser aux personnes qui veulent échanger leur ancien mobile contre un téléphone intelligent à moindre coût ou encore aux très jeunes utilisateurs qui n’ont pas forcément besoin de toutes les fonctionnalités et de la puissance des smartphones actuels ou de leurs parents qui ne veulent pas trop investir pour leurs bambins.

Deux modèles provenant de constructeurs différents devraient donc arriver prochainement sur le marché français : le Huawei Ascend Y210D et le Thomson Tlink 355. Le sacrifice de la qualité au profit du prix sera-t-elle couronnée de succès ? J’en doute, tellement ces téléphones semblent bas de gamme et venir du passé !

De plus, l’impossibilité d’accéder aux applications de Google semble être une barrière importante.

Au moins ces mobiles auront le mérite d’exister et seront là pour proposer aux public des smartphones à tous les prix, mais sans plus !

Source

A propos de Reporter 2780 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

3 Comments

Poster un Commentaire