Test du Sony Xperia Z

xperia-z

découvrez ici ses caractéristiques sur la page officielle

 

Le contenu de la boîte

 

boite

La boîte de dimension moyenne garde le même visuel et le même code de couleurs que les anciens mobiles de SONY, c’est à dire : la photo du téléphone sur fond blanc avec le logo SONY en haut et le nom du téléphone en lettres argentées en bas. Au dos de la boîte, se trouve un descriptif des caractéristiques du téléphone faites sous formes d’icônes.
Dès l’ouverture de la boîte on tombe directement sur le téléphone qui peut être de 3 coloris différents : blanc, noir ou violet.
Celui-ci est accompagné d’un câble USB/micro USB, d’un chargeur USB de petite taille, un casque intra-auriculaire est également fourni, celui-ci de marque SONY offre un bon son, à noter qu’il fait également main libre sans pour autant avoir des boutons pour régler le volume ou piloter le lecteur multimédia. Il est accompagné de différents embouts reconnaissables par un code couleur et sera donc adapté pour différents types d’oreilles.
Bien évidemment, il y a également la notice de démarrage accompagnée du livret de garantie.
A noter que certaines offres d’achat incluent directement le dock du téléphone, celui-ci de forme rectangulaire accueille le téléphone couché au format paysage, il se glisse et s’enlève facilement et a comme avantage de le recharger grâce à une connectique présente sur l’arête gauche du Xperia Z, ce qui élimine le fait de devoir tirer le cache pour atteindre le port micro USB.

Le design

xperiaz6

SONY apporte un style sobre et élégant avec ce smartphone, malgré une forme rectangulaire « classique avec des bords arrondis », sa façade noire est du plus bel effet.
La griffe de son design est son bouton power de grande dimension, ce détail très travaillé est vraiment intriguant, se trouvant sur l’arête droite du téléphone il est presque centré et est accompagné discrètement par le bouton volume qui se trouve juste en dessous.

xperiaz2
Le téléphone a une réelle qualité premium, très loin des plastiques connus sur des anciens modèles. Sony a travaillé sur les matières utilisées et c’est très réussi! Toutes ses facettes sont recouvertes d’un verre minéral, on a l’impression que la coque en polycarbonate est compressée par ce verre et est littéralement emprisonnée. Du coup, au lieu d’avoir une sensation de fragilité, c’est un côté robuste qui se dégage de l’ensemble. Par contre, si le verre a un côté joli il n’en reste pas moins une matière sujette aux traces de doigts et ça ne pardonne pas de ce côté là.

xperiaz3
Pour un écran de 5 pouces, la difficulté première est d’avoir une bonne prise en main du téléphone.
La forme du mobile étant linéaire et gardant les mêmes cotes, l’une de mes craintes premières était qu’il n’épouse pas assez correctement la forme de la main. Après l’avoir eu et l’avoir fait tester par des petites mains, il en ressort que le téléphone reste très maniable et ce même par une adolescente de 13 ans! C’est sa finesse qui le sauve, épais de seulement 7,9 mm et d’un poids de 146 grammes, on le garde facilement en main. Cependant pour de nombreuses applications une telle taille d’écran demandera, à juste titre, l’utilisation des deux mains.

xperiaz7
La disposition des boutons est bien pensée, lors d’un appel le téléphone se prend naturellement au niveau de sa base, ce qui fait que l’on atteint facilement le bouton volume, pour pouvoir le modifier lors de la conversation.

arete haut xperiazarete bas xperiaztranche xperiaz
Le téléphone accentue son côté résistant grâce aux normes IP 55 et 57 qu’il a passé. Il peut être sujet à l’eau et à la poussière sans aucun souci et peut même être immergé à 1m de profondeur pendant 30 minutes sans connaître aucun dégât. Pratique pour le passer sous le robinet pour le nettoyer de la poussière, c’est aussi utile lorsqu’il pleut, son utilisation se fait sans se soucier des gouttes d’eau.

xperiaz_c9

En immersion, l’écran tactile ne répondra pas, idem si il y a trop d’eau sur l’écran, de plus lorsqu’il a été immergé le haut parleur du téléphone devra sécher environ 1 heure afin de retrouver son niveau sonore normal, d’ailleurs celui ci se trouve en bas de l’arête droite, placé à cet endroit il arrive qu’on le recouvre avec les doigts un petit côté peu pratique si on tient le téléphone à la base. Un endroit moins sollicité par les doigts ou la main aurait été plus judicieuse, on se laisse avoir de temps en temps il faut juste poser ses doigts autrement.

arete droite xperiaz

Pour réussir une telle prouesse, le téléphone a des caches pour chaque connectiques, le port micro USB, prise jack pour casque audio et les slots Micro SD et carte SIM sont ainsi parfaitement protégés, mais aussi intégrés au design puisque ces trappes sont recouvertes également de verre qui les dissimule sur chaque arêtes du téléphone.Elles se situent sur le haut du téléphone pour la prise Jack, en haut du coté droit pour le slot Micro USB et la carte micro SD, la trappe de la carte micro SIM se situe juste au dessus du bouton power. Un témoin sous forme d’un carré blanc indique le niveau d’oxydation de l’appareil.

xperiaz_ouverture

Agrémentées de logos discrets pour la carte SIM et la connectique Jack, les trappes s’ouvrent facilement grâce a une petite encoche très discrète. Par contre l’accès à la carte micro SIM et SD reste fastidieuse car il y a une certaine profondeur avec les bords du mobile, il faudra donc compter sur des grands ongles, un cure dent ou objet permettant de manipuler le tiroir de la carte micro SIM et l’introduction de la carte micro SD.

arete haut xperiaz

xperiaz_ouverture2
Le téléphone peut accueillir une carte micro SD avec une capacité max de 32 Go, une carte micro SD est offerte dans la boîte, celle-ci n’est que de 2Go un peu juste sachant que la mémoire interne du téléphone est de seulement 16 Go, une carte d’au moins 16 Go aurait été la bienvenue afin d’offrir 32 Go de mémoire, un minimum pour un téléphone haut de gamme.
xperiaz4
La coque étant d’un seul bloc, la batterie ne sera pas amovible. Au dos de l’appareil on trouve en haut, un peu décentré sur la gauche, l’appareil photo Exmor RS de 13 Mpx, bien protégé car un peu enfoncé dans la coque il reste très discret, situé en dessous un flash LED de petite dimension l’accompagne. Les lettres argentées « Xperia » se trouvent au centre, ainsi que des lettres et logos assez disgracieux (car de grande dimension) sur le bas.

dos2 xperiaz

dos xperiaz
En façade, au dessus de l’écran se situe du côté gauche l’appareil photo de 2 Mpx, au centre le nom « Sony » en lettre argentée et à droite le capteur de luminosité ainsi qe la LED de notification qui s’allume de différentes couleurs. Le téléphone en charge, la LED s’allume rouge quand le niveau de batterie est très insuffisant, orange quand le niveau de batterie est faible et vert quand la pleine charge est atteinte, lorsque le téléphone reçoit une notification celle ci prend la couleur bleue clignotante.

facade xperiaz

 

 

Côté matériel et OS :

Sony à fait le choix d’un écran 5 pouces sans pour autant faire un téléphone « hors norme », le boîtier garde des proportions correctes 139 x 71 x 7,9 mm en somme une taille d’un téléphone de 2012 avec écran 4,7 pouces. Sa technologie TFT a des avantages et des inconvénients, il va offrir une image avec des couleurs très naturelles et offre une grande luminosité. Côté inconvénients, il sera très limité en contraste et l’effet « cloud » apparait lors de visionnage de vidéo. Cet effet laisse apparaitre sur des images contenant de grande luminosité avec des coins d’images sombre une sorte de voile très léger blanc, les noirs ne sont donc pas intenses et virent plus sur les gris, chose que l’on ne voit pas avec la technologie Oled ou SLCD.

Cependant ce problème est largement limité par la technologie Mobile Bravia Engine 2 que l’on connaît sur les téléviseurs de Sony, l’image va être traitée pour offrir des contours détaillés, des couleurs retravaillées sans pour autant être saturée et un niveau de luminosité/contraste amélioré (voir vidéo du test partie 2). Pour faire simple, on a une belle image qui est agréable à regarder. Pour ce qui est de l’utilisation au quotidien, la technologie TFT n’est pas agressive et est agréable à l’œil, sa résolution Full HD (1920X1080 pixels) offre des lettres aux contours lisses et nets ce qui est parfait pour la lecture, celui-ci reste visible avec un fort angle même en extérieur plein soleil.

xperiaz_c4
Le Sony Xperia Z est un téléphone tournant sous android 4.1 dit « Jelly Bean », Sony a annoncé que la mise à jour vers la version 4.2 est prévue sans pour autant avoir annoncé de date précise.
L’os mobile est modifié par une légère surcouche ajoutant des widgets et applications Sony dont certaines sont des services communs à plusieurs appareils de la marque.

xperiaz_c5
On retrouve des applications déjà intégrées dans les anciens mobiles dont on vous a parlé et expliqué dans le test du Sony Xperia T.
Parmi celles- ci : Sony select, le GPS Wisepilot, Les services de musique, photo et film de Sony Unlimited, le système de mise à jour via l’application système de Sony, l’application Walkman avec l’option ClearAudio+ qui calibre le son en le rendant toujours juste et agréable à l’écoute quel que soit le niveau de volume, il peut être accompagné de l’option Xloud qui se trouve dans les paramètres généraux et permet d’augmenter le son du haut parleur de façon significative.

L’application film permet de lire des vidéos de différents formats et types de fichiers, vous pourrez regarder les film avec la possibilité d’activer ou désactiver dans les paramètres la technologie mobile Bravia Engine 2 ainsi que le mode Surround.

L’application album offre 2 possibilités de sélection via deux onglets, le premier permet de visualiser sur une page les photos prises par le téléphone qui sont rangées chronologiquement par mois. Avec un simple pincement ou écartement des doigts, les photos visualisées sous formes de carrés vont être redimensionnées afin d’être plus facilement visibles et sélectionnables, on peut aller jusqu’à afficher une liste déroulante d’une seule photo (voir vidéo test partie 2). L’autre onglet permet de sélectionner les images contenues dans les réseaux sociaux, partagées dans le cloud, d’afficher les images géolocalisées sur google map ou sur un globe terrestre en 3D très sympa.

Lorsque l’on ouvre les « applications récentes » via le bouton android, il y a un bandeau blanc visible en bas de l’écran contenant des petites icônes. Il s’agit de mini application, au nombre de 4 à la base vous pouvez en télécharger sur le Playstore en gratuit ou payant. Elle vous donne accès à une mini application qui s’ouvre sur le coin supérieur gauche de l’écran et permet un accès rapide à un mémo, enregistreur vocale, minuteur etc…un petit plus assez pratique au quotidien.

Toutes les applications Sony sont travaillées pour offrir une expérience fluide et pratique, du côté multimédia, grâce à la technologie DLNA, il est facile de visionner du contenu partagé par un PC ou une box par exemple, à l’inverse, un paramètre appelé THROW, partage le contenu du mobile via les applications film, album et musique avec le bluetooth, duplication écran et wifi, tout est expliqué afin de paramétrer facilement ce partage.

Un petit mot sur la duplication écran, la technologie utilise le Wifi avec une norme appelée Miracast, elle permet en un clic (après avoir synchronisé au moins une fois les appareils) de dupliquer l’écran du mobile sur un écran telle qu’une télévision, cette technologie est encore peu présente sur les TV en France, cependant il est toujours possible d’acheter un boîtier dédié qui aura une sortie HDMI et se branchera facilement sur un écran (comptez 100€ environ).

Le téléphone intègre un processeur quatre cœurs Qualcomm S4 Pro (APQ8064+MDM9215M), cadencé à 1,5 GHz et soutenu par 2Go de RAM, il permet au téléphone une très belle réactivité et une fluidité constante pour n’importe quelle application (sauf l’appareil photo qui met 2-3 secondes à se déclencher, peut être une simple optimisation à faire qui viendra avec une mise à jour).

xperiaz_c3

Afin d’aider les gens qui suivent l’actualité et leurs notifications quand ils ont deux minutes à perdre, Sony a créé une application comprenant un Widget qui se nomme Socialife , elle permet de réunir sur une page les notifications des réseaux facebook, Twitter et Youtube mais également n’importe quels flux RSS des sites que vous aurez renseignés soit dans les paramètres de l’application, soit via Google reader (oui bon, elle va disparaître malheureusement, donc il vous restera la première solution).

Vous aurez ainsi sur une page défilante toutes les informations dernièrement sorties avec comme possibilité de trier par réseaux et actualités RSS. Mieux encore l’application intègre deux possibilités de ranger l’info soit les plus récentes, soit de manière « intelligente » cette dernière va analyser comment vous lisez vos informations, lesquelles vous sollicitez le plus et, au fur et à mesure de votre utilisation va trier tout ça pour vous offrir en premier les infos que vous avez l’habitude de regarder vous permettant de ne pas galérer à chercher vos sources noyées dans la masse d’actu que vous pouvez suivre.

 

Côté Appareil Photo, Sony dévoile ici son savoir faire en la matière et propose un apn arrière de 13 Mpx avec sa technologie Exmor RS. Ce capteur est très sensible à la lumière, couplé au traitement photo de Sony, les clichés d’intérieur ou en faible luminosité sont de qualité vraiment surprenante. On a une photo qui offre du détail, avec des couleurs très naturelles et proches de la réalité, avec un bruit sur les images très diminué, un vrai plus pour prendre des photos dans toutes les situations, même en contre jour.
L’application photo garde la même interface que le Xperia T avec des améliorations dans les paramètres, ceux-ci se présentent toujours sous formes de grandes icônes facilement sélectionnables à l’écran et permettant un accès rapide, une interface agréable à utiliser car tout se trouve « sous la main ». Elle offre l’essentiel des paramètres que l’on trouve dans un réflex numérique d’aujourd’hui, de la mise au point intelligente, aux paramètres de mesure en passant par le choix de la résolution, tout y est.

Dans les fonctions disponibles, on retrouve les filtres qui sont tous appliqués à l’écran afin de se rendre compte directement de l’effet sur la photo que l’on veut prendre, ceci est très utile et évite de régler les paramètres un par un. Le mode rafale propose 3 modes du rapide au lent sachant que la résolution diffère vous pouvez donc prendre des photos au format 16/10ème de résolution HD à Full HD et pouvant atteindre la vitesse de 8 images par seconde (voir vidéo test 2).

Des exemples de photos prises avec le téléphone sont disponibles sur le forum Génération mobiles

Le bémol de cette application reste le mode panorama, très sensible et mal adapté au mobile, il faut avoir le bon geste (un mouvement de balayage très lent sans trop osciller) pour prendre une image qui reste trop souvent peu détaillée avec un résultat pas toujours au rendez vous. Un entraînement est conseillé pour maîtriser ce mode et ne pas vous louper pour LA photo panoramique.
Un très bon point reste l’enregistrement vidéo, intégrant un mode HDR, celle-ci donne une image nettement améliorée par rapport à ce qu’on pouvait produire avec un mobile. L’image reste stabilisée et est peu saccadée lors de mouvements rapides. il y a tout de même la mise au point qui est de temps en temps un peu capricieuse surtout en intérieur et le son enregistré est d’une qualité acceptable.

Sony intègre une application « voiture » permettant d’afficher jusqu’à deux pages de grandes icônes carrées intégrant une application de votre choix. Cela permet en voiture d’avoir un accès facilité aux applications, mais n’oubliez pas, restez vigilants et les yeux sur la route il en va de votre vie et de celle des autres! La technologie Mirrorlink peut être utilisée sur ce téléphone, elle vous permettra d’accéder à votre contenu mobile directement sur votre autoradio compatible avec cette technologie.

L’application Smart Connect vous permet de gérer tous vos accessoires intelligents. Vous configurer comment le Xperia Z agit avec tel ou tel accessoire comme ouvrir l’appli musique votre lecteur de musique lorsque vous vous connectez aux écouteurs ou activer le réveil lorsque le téléphone touche la station de chargement.

Du point de vue téléphonie, le téléphone capte très bien, émet et reçoit un son de très bonne qualité. Le signal wifi n’a pas de distorsion anormale.

Du point de vue de la NFC, celle-ci se trouve au dos sur la partie supérieure du mobile un autocollant indique cet emplacement, évidemment vous pouvez l’enlever. Cette technologie et très bien utilisée par Sony qui l’intègre avec tous les accessoires disponibles pour le mobile : enceintes, casque, oreillettes, SmartTag…l’association avec le téléphone en est facilitée et devient agréable et rapide.
Du côté de l’autonomie on a un téléphone qui va pouvoir donner 8h à 12h d’utilisation moyenne (soit un peu de tout : sms, téléphone, réseaux sociaux, internet, jeux vidéo, son, mails, photo). Sony inclut le mode STAMINA , un paramètre qui préserve la batterie lorsque le téléphone est en veille, il coupe toutes les applications pour ne laisser que la possibilité de recevoir SMS et appels. Son paramétrage vous permettra de sélectionner les applications que vous voulez garder actives comme par exemple l’appli genmob afin de recevoir les notifications. Le plu gros consommateur reste l’écran qui est très énergivore et qui vous fera fondre la batterie. Un mode éco est disponible et permet de préserver le reste de batterie en jouant sur différents paramètres tels que la luminosité, le wifi, GPS, Bluetooth, données mobiles…

 

Vidéo Test Complet :

Unboxing et design :

retrouvez la vidéo aussi sur Dailymotion

Matériel et OS :

retrouvez la vidéo aussi sur Dailymotion

Accessoires et NFC :

retrouvez la vidéo sur Dailymotion

inséré une carte micro SIM dans e Xperia Z :

retrouvez la vidéo aussi sur dailymotion

Conclusion :

 

Ce smartphone a fait l’effet d’une bombe lors de sa présentation, le buzz a pris tout de suite et à juste titre! Sony créé ici un téléphone vraiment bien conçu, avec une réelle recherche niveau matériaux et design. Sa résistance est un point fort que beaucoup de téléphones haut de gamme n’offrent pas, et son côté étanche est un atout pour les temps de pluie. Côté fluidité celui-ci se montre très agréable à utiliser au quotidien, bien calibré il offre toute la puissance nécessaire pour faire tourner facilement n’importe quelle application. Les appli et services Sony intégrés sont très agréables à utiliser, l’utilisateur n’est jamais perdu grâce aux nombreux tutoriels et aides au paramétrage. Côté photo le téléphone se montre très bon et redoutable même en faible luminosité, il en va de même pour le contenu multimédia offrant une bonne qualité de son et d’image sur un écran de 5 pouces de résolution Full HD convainquant. Le seul bémol à tout cela est son autonomie qui reste un peu juste si on le sollicite un peu trop. Dommage également de ne pas avoir utiliser un bouton dédié appareil photo qui aurait été pratique de voir à la place du haut parleur.

Venez découvrir des photos et les commentaires et plus sur notre forum : Génération mobile

A propos de Gen_Mob 1381 Articles
Créateurs, administrateurs du site Génération mobiles, sous ce pseudo se cachent en réalité quelques passionnés de nouvelles technologies dites "connectées" dont la principale reste les "Smartphones" sans distinction de marque. Toujours soucieux de faire partager leur passion, ces "anonymes" font tout pour vous renseigner via l'autre plateforme : Le forum Génération mobiles

23 Comments

  1. Perso je le teste depuis 3 semaines puisque je l’ai acheté pour remplacé mon htc one X, et j’en suis vraiment très satisfait.C’est un très bel « objet » qui change du HTC.J’ajouterai une chose dont on parle peu sur ce téléphone c’est la réception : l’antenne doit être très bonne car pour avoir fait des comparaisons avec le oneX dans les mêmes conditions et même opérateur (bien sur) je capte la H+ partiquement en permanance ce qui n’était pas le cas sur l’HTC.

  2. enfin,un tes objectif sortant de htc pour la première fois je ne suis pas déçu non plus,la batterie est effectivement le poins le plus faible quoi que meilleur et largement que n’importe le quelle de mes htc par contre sans sense pour la première fois c un peut déstabilisant,il chauffe pas mal par contre mes si il explose pas sur mon oreille sa passera et encore le meilleur tes que j’ai pu voire.

  3. le gros problème de ce XperiaZ c’est sa taille trop grosse, le contraste horrible de l’écran si on ne se tient pas en face! , écran lui même tout en plastique qui se raille ; c’est un choix d’une idiotie interplanétaire … dommage car il est magnifique à première vue ,
    on sent que SONY ne travail pas sur l’expérience utilisateur comme HTC ^^

    un smartphone Haut de gamme c’est d’abord un objet d’une certaine « solidité », c’est aussi une taille maximum mais raisonnable et c’est surtout un écran d’une qualité superbe ou au moins un minimum respectable,
    Je ne retrouve rien de tous ça sur ce XperiaZ !

    SONY toujours en retard sur les spécifications de leurs smartphone, mais je vois aussi l’effort fournis en design tout en gardant leurs identité visuel…

  4. Alors,le coup de l’écrang en plastique je l,avais pas encore entendu,c’est du dragon trail Le plus résistant à l,heure actuelle et sa se voie que tu n,a jamais touché un tel sony il metten’y une protection d’écran d’origine et pour le contraste c une légende pas exceptionnel mes mieux que certains la taille fait la même chose que mon one x alors ta perdu une belle occasion de te taire,pour le logiciel la connectivité multimédia sans fil c du top aucun bug sur tv,box,pc,enceintes, casque.le logicielle sony n’a encore jamais planté après 3 semaines et la batterie est un peut faible mes bien supérieur. A HT. Et sa c sur j’en ai 8 à la maison

    • le dragon Trail ça se raille facilement et Sony de plus conseil de ne pas l’enlever, regarde cette vidéo:
      http://www.youtube.com/watch?v=4GzYnDnZDRg

      c’est clairement un écran en plastique puisque l’écran sans le Dragon trail perd de ses qualité anti trace et anti reflet..et aussi perd le Logo SONY!

      ou alors faut faire quoi? protéger le protège écran …ovÔ … c’est une mauvaise idée de Sony.

      l’écran donne une sensation de pur qualité mais dès qu’on le penche un peu c’est gris, voilà tous en toute objectivité , j’était même intéressé car il est superbe c’est vrai 😉

      • ah oui la vache! Bon à savoir ça, donc soit un a la protection d’écran qui se raye, soit en enlève la protection et ca donne un écran sans le moindre traitement oléophobe?
        Sony a craqué ou c’est un revers de la médaille de la norme anti-eau anti-poussière?

        • [ah! pardon, effectivement c’est plutôt le verbe « RAYER » ^^]

          voila oui c’est une mauvaise idée, t’es d’accord quoi, c’est farfelu et mal vu en fait ,
          Je viens de préco le HTC One et franchement je me renseigne à fond avant de commander si le ONE avais ce Binz en plastique sur l’écran je ne l’aurait pas choisi…

  5. Sympa le test… par contre je trouvais ce smartphone pas trop mal jusqu’à ce que j’aie pu l’avoir en mains et faire joujou tranquillement avec et là… piouf l’effet magique c’est évanoui, je l’ai trouvé moche en l’examinant sous les moindres contours, autonomie pas très folichonne en comparé de mon GN2, après pour le reste Sony a quand même fait un gros effort, même si je ne comprends pas trop pourquoi le ZL est pourvu d’un bouton dédié à l’ANP alors que le Z en est dépourvu… Et ce n’est pas le 1er mobile résistant à l’immersion ou la poussière, donc pas de quoi en faire un plat. Disons que c’est simplement un bon début pour Sony, le 1er mobile potable qu’ils sortent, j’attends de voir la suite et pourquoi pas… un jour me prendre une machine de chez eux 😉

    • Pourtant Sony a dans l’absolu un potentiel de dingue! Ils ont sorti le Xperia Play un peu trop tard vu qu’on pouvait déja jouer à la PS1 sur smartphone depuis longtemps. S’ils sortaient un Xperia Play 2 avec possibilité d’avoir de la PS2 dessus, ou qui soit un hybride smartphone/PSvita, ce qui serait techniquement possible à mon avis avec un hardware totalement dédié (puces supplémentaires architecture RISC à coté du CPU réservé à Android) ça serait une tuerie, LE smartphone de tous les gamers. Ils ont les brevets, pourquoi réalisent-ils pas mon rêve?? Sniffff

Poster un Commentaire